Des événements tragiques, un attentat terroriste, un accident, dans un parcours imaginé quotidien, nous rappellent que certains gestes indispensables, peuvent sauver une vie.

Ainsi, dans notre volonté de situer la citoyenneté, dans une approche essentielle de nos rapports urbains, est née, avec l’appui des pompiers de la caserne de Pont à Mousson, rejoints par la Fédération de Cardiologie, la participation à l’action des « Gestes qui sauvent ».

Il convenait de dispenser ces pratiques vitales, à chacun. De très nombreux participants, pénétrés de la nécessité de cette maîtrise, ont pu observer la discipline des secouristes, questionner les animateurs concernant les procédures d’alerte, s’exercer aux postures de sécurité, manipuler les instruments (défibrillateur..) lors de cette formation aux « Gestes qui sauvent », le samedi 12 novembre 2016.

Une action de citoyenneté des Mussitoyens conjuguée au dévouement des pompiers du bassin de Pont à Mousson, que nous remercions encore.